Formée pour répondre à un grand nombre de problèmes aux yeux, notre optométriste Thuy-Anh Duong de la boutique DOYLE Ville Mont-Royal vous présente ici les symptômes et les cas les plus fréquents afin de vous aider à savoir quoi faire et quand consulter.

 

CONJONCTIVITE

Symptômes : œil rouge, œil irrité, œil qui brûle, œil qui pique et/ou œil qui pleure, avec ou sans sécrétions, avec paupières enflées ou non.

Soins : larmes artificielles et gouttes antibiotiques et/ou anti-inflammatoires, ou gouttes allergiques, selon la nature de la conjonctivite.

Durée : environ une semaine.

Quand consulter : si la conjonctivite ne s’améliore pas après 48 heures, contactez un optométriste.

Bien qu’elles ne soient pas agréables, la majorité des conjonctivites se résorbent d’elles-mêmes en quelques jours, sans aucun traitement. En revanche, les conjonctivites persistantes peuvent être de différentes origines, soit de nature virale (causées par un virus), bactérienne ou allergique. Chaque diagnostic requiert un traitement différent et nécessite donc une consultation avec un optométriste afin que celui-ci puisse déterminer la cause et entreprendre le bon traitement. En effet, on utilise souvent des larmes artificielles et des gouttes antibiotiques pour traiter les conjonctivites bactériennes, mais cette solution n’est pas efficace quand il s’agit de conjonctivites virales ou allergiques. En cas de doute, évitez donc de vous automédicamenter et consultez un professionnel!



ORGELET

Symptômes : œil qui semble gonflé, souvent accompagné d’une bosse sur le bord de la paupière, paupière rouge ou enflée.

Soins : chaleur et massage, onguent antibiotique et lingettes pour nettoyer les paupières.

Durée : deux semaines, mais l’orgelet est habituellement au pic de sa croissance aux alentours de sept jours.

Quand consulter : contactez votre optométriste si l’orgelet est trop rouge et trop douloureux, ou s’il empire après quelques jours. Vous pouvez également consulter si, après une semaine de soins, l’orgelet ne semble pas vouloir s’améliorer. Votre optométriste pourra éventuellement vous prescrire un traitement médicamenteux autre.

 

L’orgelet survient lorsque les glandes sont obstruées. Il entraîne ainsi un gonflement anormal sur le pourtour de l’œil. Comment soigner un orgelet? Heureusement, il existe plusieurs solutions « maison » pour s’en débarrasser :

La compresse chaude. Mouillez une débarbouillette avec l’eau chaude du robinet et faites des compresses sur les yeux pendant 5 à 10 minutes tous les soirs. Attention, afin que la compresse soit efficace, la serviette doit demeurer suffisamment chaude et doit donc être remouillée à quelques reprises. Massez ensuite les glandes sur le rebord de la paupière, vers les cils.

La patate chaude. Surprenant, mais plus efficace que les compresses! Prenez une patate et réchauffez-la au micro-ondes pour qu’elle soit très très chaude. Enroulez-la dans une serviette et utilisez votre patate recouverte comme compresse. Celle-ci refroidira moins vite qu’une débarbouillette et sera donc plus efficace. Gardez la patate sur votre œil pendant 5 à 10 minutes, puis massez.

Le masque chaud pour les yeux. Un peu plus coûteux que la patate et la compresse, le masque chaud est comme un sac magique pour les yeux. L’attrait? On le met au micro-ondes quelques secondes, et il dégage de la chaleur plus longtemps. Tout comme dans les deux autres cas, la chaleur émanant du masque permet de liquéfier la bosse, et quand on masse, le liquide qui se trouve dans l’orgelet s’écoule – un peu comme un bouton d’acné. On peut se le procurer dans une boutique Doyle ou en pharmacie.

 

ROUGEUR D'OEIL

Symptômes : œil rouge sans douleur, sans sécrétions et sans perte de vision.

Soins : larmes artificielles 3 à 4 fois par jour.

Durée : quelques jours.

Quand consulter : si au bout de 24 heures vous ne constatez aucune amélioration ou si la condition a empiré, consultez votre pharmacien. Celui-ci sera à même de déterminer s’il est pertinent de consulter votre optométriste ou si vous pouvez attendre encore 24 à 48 heures. Bien entendu, si aucun traitement proposé par le pharmacien ne fonctionne, consultez l’optométriste pour obtenir un diagnostic clair et un traitement éventuel.

La rougeur de l’œil est assez fréquente. Elle est souvent due à une sécheresse oculaire, à une irritation passagère ou à une fatigue oculaire en raison d’une utilisation excessive d’écrans, par exemple. Il suffit généralement de soigner l’œil affecté en mettant des larmes artificielles trois à quatre fois par jour et en prenant des pauses d’écran régulières. La situation se résorbera alors par elle-même, sans complications. 

Cependant, une rougeur à l’œil peut également être le signe d’affections plus sévères, telles qu’une uvéite ou un ulcère cornéen. Ces conditions sont toutefois accompagnées d’une douleur importante, d’une sensibilité à la lumière, d’une difficulté à ouvrir l’œil et d’une perte de vue fonctionnelle. Lorsque c’est le cas, il est plus prudent de consulter un optométriste en urgence pour être évalué et pris en charge rapidement.

 

 

HÉMORRAGIE OCULAIRE  (hémorragie sous-conjonctivale)

Symptômes : œil rouge en sang (c’est-à-dire que le blanc est soudainement devenu partiellement ou totalement rouge). L’œil n’est pas douloureux, il n’y a ni sécrétions ni perte de vision.

Soins : aucuns.

Durée : 7 à 10 jours.

Quand consulter : si après 48 à 72 heures vous ne constatez aucune amélioration ou si la rougeur est accompagnée de symptômes que l’on qualifie de « systémiques », comme des nausées, des vomissements ou des étourdissements, rendez-vous d’urgence à l’hôpital.

L’hémorragie sous-conjonctivale est impressionnante en apparence, mais elle n’est généralement ni grave ni douloureuse. Elle résulte d’un trauma mineur, comme un frottement oculaire ou un effort physique trop important. Les gens qui souffrent d’hypertension artérielle sont plus susceptibles d’en développer, car leurs vaisseaux sanguins sont plus fragiles que la moyenne. C’est un peu comme un bleu qui survient lorsqu’on se cogne quelque part : un vaisseau a brisé dans l’œil et le sang s’étend. Comme un bleu, l’hémorragie oculaire va se résorber toute seule, mais entre-temps, l’œil peut changer de couleur : bleu, mauve, jaune... avant de guérir complètement!

 

DOULEUR À L'OEIL

Symptômes : œil douloureux avec sensation de brûlure et/ou de grattement, sans perte de vision et sans rougeur.

Soins : larmes artificielles. 

Durée : 24 à 48 h.

Quand consulter : consultez l’optométriste si la douleur persiste malgré l’utilisation fréquente de larmes artificielles ou si sur une échelle de 0 à 10 la douleur se situe au-delà de 6, si regarder la télévision ou lire est impossible et si l’œil est sensible à la lumière. Souvent, quand la douleur oculaire est légère et passagère (elle part et elle revient), c’est qu’elle est reliée à une fatigue oculaire à la suite de l’utilisation excessive d’écrans, à une situation de stress et/ou à un manque de sommeil. Dans ce cas, il suffit de se reposer et le tour est joué! 

 

TRAUMATISME OCULAIRE

Symptômes : aucuns, ou changement visuel selon le cas.

Soins : aucuns.

Durée : s/o.

Quand consulter : même si vous n’avez pas de symptômes, il est vivement conseillé de consulter après un traumatisme oculaire, c’est-à-dire si vous avez reçu un coup ou un objet dans l’œil. L’optométriste dilatera votre pupille afin de vérifier la rétine périphérique et de s’assurer qu’il n’y a pas de déchirures, de trous ou de décollement de la rétine. S’il y a perte de vision ou de champ visuel, il est impératif de consulter en urgence dans un délai inférieur à 24 heures.

 

ÉCLAIR DANS LES YEUX OU FLASH LUMINEUX 

Symptômes : flash lumineux, éclairs dans les yeux, quantité anormale et apparition soudaine de floaters (petites particules qui flottent dans la vision lorsqu’on fixe une surface claire).

Soins : aucuns.

Durée : s/o.

Quand consulter : immédiatement! Une intervention rapide est impérative. Il se peut effectivement que votre rétine soit déchirée, trouée ou décollée, et l’attente pourrait entraîner des séquelles graves et non récupérables à la vision. Cela peut aussi parfois être signe qu’il y a un décollement du vitré (soit le gel qui remplit la cavité postérieure du globe) – une affection moins sévère et qui survient avec l’âge, mais très fréquente et qui nécessite tout de même une évaluation de la rétine pour éviter toute complication.

 

PERTE DE VISION OU RIDEAU NOIR

Symptômes : perte soudaine de la vue, dans un œil ou les deux.

Soins : aucuns.

Durée : s/o.

Quand consulter : immédiatement! Il faut absolument consulter la journée même.

 

Une perte de vision soudaine et importante peut être occasionnée par ce qu’on appelle un AVC de l’œil. L’AVC oculaire est comme un infarctus de l’œil. Il s’agit d’une thrombose de l’œil, c’est-à-dire qu’un caillot se forme dans une artère ou une veine oculaire. Ce blocage peut causer une perte de vision importante et soudaine, souvent monoculaire. Ce cas spécifique nécessite une consultation en ophtalmologie pour évaluation et prise en charge. Il faut également consulter en médecine pour obtenir un bilan systémique, car, à la suite d’un AVC de l’œil, vous êtes plus à risque de développer un AVC ailleurs dans le corps (dans le cerveau, par exemple). Une perte soudaine de vision ou un rideau noir peuvent aussi être dus à un décollement de la rétine. Dans tous les cas, il est impératif de consulter la journée même.

 

UN OPTOMÉTRISTE OU UN OPHTALMOLOGISTE?

En contactant Doyle pour une urgence oculaire, vous serez reçu par un optométriste – habituellement la journée même ou, si c’est impossible, dans les meilleurs délais. Vous n’avez pas besoin d’une recommandation pour être vu, vous pouvez simplement nous contacter par téléphone et prendre rendez-vous, que vous soyez déjà client ou pas. Nous vous suggérons de nous appeler avant de vous déplacer en clinique afin que nous puissions mieux vous aider avec votre problème oculaire. 

 

La majorité des cas d’urgence peuvent être vus en optométrie. Si le problème semble plus complexe et nécessite une prise en charge, un suivi en ophtalmologie ou des traitements spécifiques, l’optométriste vous adressera à un ophtalmologiste. À noter que pour consulter un ophtalmologiste, vous aurez besoin d’une recommandation soit d’un optométriste, soit d’un médecin de famille ou d’un autre spécialiste en médecine. 

 

L’optométriste peut prescrire des médicaments sous forme de gouttes, d’onguents ou de gels ainsi que certains médicaments oraux, ce qui règlera un grand nombre de petits problèmes de santé oculaire et pourra vous soulager rapidement, tout en vous évitant de vous rendre à l’urgence de l’hôpital. Vous n’aurez donc pas perdu votre temps si vous vous êtes déplacé pour voir un optométriste! 

 

COÛTS D'UNE CONSULTATION POUR UNE URGENCE

La consultation d’urgence chez l’optométriste entraîne des frais. Le gouvernement couvre une partie de ces frais, soit le diagnostic. En revanche, la prise en charge et le traitement pharmaceutique ne sont pas couverts – une partie de la consultation est donc à vos frais, bien qu’elle puisse être remboursée par certaines compagnies d’assurances privées. L’avantage de consulter un optométriste en cas d’urgence oculaire, c’est que vous obtenez un rendez-vous rapidement et que vous évitez ainsi une longue attente aux urgences de l’hôpital. Sans oublier que vous êtes pris en charge par un spécialiste de l’œil qui saura vous diriger ailleurs au besoin.

 

 

Vous avez besoin de consulter? N'hésitez pas à nous contacter sur notre ligne d'urgence au 1-888-474-2464 ou sur notre clavardage en ligne sur doyle.ca afin de parler avec l'un de nos professionels et prendre un rendez-vous d'urgence dans l'une de nos boutiques.