Conseils

Un examen de la vue n’est pas seulement important pour vos yeux !

ÉCRIT PAR L'équipe DOYLE  | 
9 mai 2019

Mythe ou réalité: pouvons-nous savoir si nous sommes en santé par nos yeux? En ce mois de la santé oculaire, nos optométristes vous expliquent pourquoi un examen de la vue permet de détecter plusieurs maladies.

Savez-vous quelle est la raison de consultation la plus fréquente chez un optométriste ? Vérifier si la vue a changé ! Ce concept semble d’une évidence simpliste, mais d’un patient à un autre, la tolérance au flou peut être différente. C’est donc pourquoi nous vous invitons à vous faire vérifier les yeux au minimum une fois par deux ans.

 

Pourquoi est-ce si important de visiter son opto?

L’examen de la vue permet de s’assurer que les yeux sont en bonne santé. Plusieurs l’ignorent, mais une visite chez votre docteur des yeux permet également de détecter plusieurs maladies oculaires tells que les cataractes, mais d'autres parfois plus graves comme la dégénérescence maculaire et le glaucome, et ce, peu importe le stade de la maladie.

« L’idée derrière un examen régulier est de prendre la condition dès le début, car pour plusieurs maladies des yeux, le dommage encouru ne sera pas réparé ou récupérable comme par exemple un cas de glaucome » affirme Dr Karl Brousseau, optométriste. On procédera alors à un examen approprié de la santé de vos yeux en fonction de l’âge, la condition de santé générale et les risques familiaux pour ne nommer que ceux-là.

 

 

Mythe ou réalité : est-ce possible de déterminer l’état de notre santé par nos yeux ?

En effectuant un examen complet des yeux, on peut aussi avoir des indices de la condition de santé générale d'un patient. « L’œil regarde, mais c’est le cerveau qui voit ! », s’exclame Dr Brousseau, optométriste. Ceci s’explique puisque l’œil est le seul organe du corps humain qui nous donne facilement accès aux veines et aux artères. De ce fait, l’œil nous donne des informations sur la santé vasculaire et neurologique d’un patient.

Il est donc possible de détecter des troubles d’hypertension artérielle, de diagnostiquer un diabète, la sclérose en plaques et certaines tumeurs célébrales. « L’examen du champ visuel est un test précieux pouvant révéler l’existence de certaines conditions nécessitant une intervention rapide! Il nous permet entre autres de dépister certaines tumeurs qui compriment les régions avoisinantes, dont les voies visuelles » affirme Dre Marie-France Grégoire, optométriste. Il sera éventuellement possible de dépister l’Alzheimer par une simple analyse de la rétine.  Ces techniques ne sont qu’au stade de développement mais elles présentent des avancées intéressantes.

 

 

À quelle fréquence devrions-nous réaliser un examen de la vue?

Vous ne serez pas surpris si l’on vous dit que tout le monde a besoin de se faire examiner les yeux. Les raisons sont évidemment différentes selon les circonstances et l’âge.

  • Un premier dépistage est souhaitable chez les enfants de 18 mois à 3 ans et annuellement par la suite.
  • Les enfants d’âge scolaire devraient être vus annuellement pour des raisons évidentes. La vision change très rapidement à cet âge.
  • Les jeunes adultes entre 18-35 pourraient très bien être vus par un optométriste tous les deux ans, sauf pour les porteurs de lentilles cornéennes. Un examen annuel est alors recommandé pour ceux-ci.
  • Pour les patients entre 40-50 ans, un examen annuel est fortement recommandé pendant la période où la presbytie s’installe. Ensuite, un examen aux 2 ans serait acceptable jusqu’à 65 ans. À partir de cet âge, on recommande un examen annuel pour des raisons médicales.

Évidemment, dès qu’il y a une condition particulière à suivre ou qu’une histoire familiale nous indique un risque, on adapte la fréquence en conséquence.

 

Mieux vaut prévenir que guérir !

En somme, tout moment est un bon moment pour vous faire examiner les yeux. Si vous avez un doute sur votre vision ou l’état de votre santé, prenez rendez-vous avec un optométriste dès aujourd’hui. Cliquez ici pour accéder à la prise de rendez-vous en ligne.

  

  • Cet article à été écrit en collaboration avec Dr Karl Brousseau, optométriste (DOYLE Mont-Royal) et Dre Marie-France Grégoire, optométriste (DOYLE Blainville). Un grand merci à nos chers collaborateurs!