LENTILLES DE CONTACT: LES FAMILLES

Tout d’abord, sachez que la majorité des gens qui portent des verres de contact portent des lentilles souples. Pourquoi? Parce qu’elles sont confortables et accessibles en termes de prix, et qu’elles sont généralement bien tolérées. En revanche, dans certains cas, les lentilles souples ne conviennent pas. On peut alors se tourner vers les petites lentilles semi-rigides, les lentilles hybrides (lentilles semi-rigides avec un contour souple) ou les lentilles sclérales.

QU'EST-CE QUE DES LENTILLES SCLÉRALES?

Les lentilles sclérales sont des lentilles très particulières. De mêmes dimensions que les lentilles souples, elles reposent sur la sclère (le blanc de l’œil) – un avantage, car cette partie de l’œil est moins sensible que la cornée (partie colorée de l’œil).

Contrairement aux lentilles souples, qui moulent la surface de l’œil, les lentilles sclérales constituent un dôme au-dessus de la cornée et ne la touchent donc pas du tout. Elles sont très confortables, et l’espace qui se trouve entre la lentille et la cornée permet d’emprisonner les larmes sous le verre de contact, de combler les irrégularités et de créer une nouvelle surface optique.

Enfin, les lentilles sclérales sont faites sur mesure pour vos yeux, en fonction de votre anatomie et de vos besoins.

DANS QUELS CAS LES LENTILLES SCLÉRALES SONT-ELLES PRÉCONISÉES?

Les lentilles sclérales sont recommandées dans plusieurs cas, notamment :

  • Après une chirurgie au laser. Après une chirurgie correctrice de la vision ou d’autres chirurgies, la cornée peut devenir trop plate ou irrégulière, ce qui ne permet pas le port de lentilles souples. La lentille sclérale peut alors être une solution à envisager.

  • En cas de kératocône. Les gens affectés par des kératocônes ont une cornée déformée. La cornée s’amincissant progressivement, elle perd sa forme sphérique pour prendre une forme de cône irrégulier, ce qui a un impact important sur la vision. Les lentilles sclérales permettent de corriger la vision en créant une surface uniforme au-dessus de la cornée.

  • À la suite d’une greffe de la cornée. Lorsque la cornée est malade, on peut avoir recours à une greffe de la cornée. Mais à la suite d’une greffe, la surface de la cornée est rarement parfaitement régulière et l’on ne parvient pas nécessairement à corriger la vision de façon satisfaisante avec une simple paire de lunettes. Les lentilles sclérales sont alors à considérer.

  • Si la cornée a une morphologie particulière. Lorsqu’on a une cornée irrégulière, la lentille sclérale permet de reconstituer une surface uniforme et ainsi de corriger la vision avec un meilleur taux de succès qu’avec des lunettes.

  • Pour pallier une sécheresse oculaire sévère. Si vous souffrez de sécheresse sévère tel un Sjögren ou si vos yeux ne supportent pas les lentilles de contact souples et que les symptômes de sécheresse oculaire sont fréquents et dérangeants, vous pouvez opter pour des lentilles sclérales. Grâce à l’espace qui se trouve entre la lentille et la cornée, les larmes restent emprisonnées et permettent de maintenir un taux d’humidité salvateur pour les yeux secs et par le fait même de conserver l’intégrité de la surface oculaire.

  • Pour corriger un astigmatisme prononcé. Avec les lentilles souples, on peut aisément corriger un astigmatisme jusqu’à 2,75. Au-delà de ça, il est préférable d’opter pour des lentilles sclérales, avec lesquelles les possibilités de correction de l’astigmatisme sont illimitées. De plus, les lentilles souples ont un prisme ballast dans le bas, pour que les forces demeurent toujours au bon endroit et corrigent la vision adéquatement. Mais, cela ne fonctionne pas tout le temps. La lentille torique (sclérale), elle, permet d’obtenir des courbures précises qui donnent une plus grande stabilité à la lentille. On évite donc qu’elle ne tourne dans l’œil.

  • Afin de corriger des prescriptions complexes. En effet, même si la cornée est saine, on rencontre certaines limites avec les lunettes ou lentilles souples qu’on n’a pas avec les lentilles sclérales.

 

PORTER DES LENTILLES SCLÉRALES

Porter des lentilles sclérales n’est pas bien différent que de porter des lentilles souples. Il existe toutefois quelques particularités. Concrètement, au quotidien :

  • On ne dort pas avec des lentilles sclérales.

  • On peut les porter toute la journée, tous les jours de la semaine.

  • Une paire de lentilles peut durer deux à trois ans, mais un contrôle annuel est requis.

  • Entre les ports, on fait baigner les lentilles sclérales dans une solution au peroxyde. 

  • Avant de mettre les lentilles sclérales, on remplit la lentille d’une solution saline non préservée.

  • Les lentilles sclérales s’insèrent dans l’œil et se retirent à l’aide d’une suce (ventouse).

Les inconvénients? Il y en a peu, mais la manipulation peut être difficile, surtout au début. En effet, cette lentille de grand diamètre est rigide et peut donc être plus difficile à insérer dans l’œil pour certains.

QUELLES LENTILLES DE CONTACT CHOISIR?

À moins d’avis contraire, il est préférable d’opter pour des lentilles souples classiques et de ne considérer les lentilles sclérales que si vous faites face à l’un des cas mentionnés plus haut. En effet, ces lentilles sur mesure sont idéales pour corriger des cas particuliers et soulager les yeux en cas de sécheresse oculaire importante. Notre boutique Doyle à Sainte-Foy (Québec) se spécialise dans la fabrication de lentilles sclérales et est équipée de tout le matériel pour créer des lentilles sur mesure de très haute qualité. N’hésitez pas à la contacter pour en savoir plus!

Article écrit en collaboration avec Dre. Isabelle Rouleau, optométriste associée à la boutique de Ste-Foy